• Maël

Pour en finir avec la viande

Mis à jour : il y a 3 jours

La viande constitue la base de notre alimentation quotidienne et pourtant, il est plus que nécessaire désormais de s'en passer pour des raisons de santé mais surtout écologiques...

Note : Quelques sources essentielles sont regroupées en fin d'article


Pourquoi arrêter de consommer de la viande ?


Vous pensiez peut-être comme moi que l'industrie la plus polluante

était l'industrie automobile. Et bien je suis tombé de haut lorsque j'ai découvert que, certes celle-ci arrive en tête de liste (32%) mais est surtout directement suivie par celle de l'élevage intensif ! Vous connaissez peut-être les Trente Glorieuses (1945-1975) qui fut une période d'abondance en France dans tous les domaines. Quel désastre ! Car entre 1950 et 2000 notre consommation de viande au niveau mondial a été multipliée par 5 alors que la population a "juste" doublé.

En moyenne, les familles françaises consomment de la viande 2 fois par jour.

C'est beaucoup trop car l'élevage intensif est responsable de la libération dans l'air du méthane, qui est 28 fois plus nocif que le CO2 *outch* et qui est issu en majorité des déjections des bêtes. Mais surtout, cette viande est transportée sur de longues distances, sans compter l'énergie nécessaire pour faire fonctionner les fermes et le chauffage, pour produire la nourriture des bêtes et j'en passe... Aujourd'hui il y a 28 milliards d'animaux élevés pour être consommé dans le monde, soit 4 animaux pour 1 humain. C'est beaucoup trop et catastrophique pour l'environnement ! A titre d'exemple, dites-vous que 1 kilo de viande de veau produit rejette la même quantité de gaz à effet de serre qu'un trajet de 220 kilomètres en bagnole ! (1)


On a tous versé notre petite larme en voyant la forêt amazonienne cramer mais saviez-vous que 91% de ces terres marquées par la déforestation massive servent pour les pâturages ou la production de nourriture pour les bêtes ?

Sans cet élevage intensif, on pourrait planter des légumes, des fruits, des céréales pour les habitants locaux ou pour replanter des arbres. La Nature pourrait reprendre le dessus et cela freinerait les effets du réchauffement climatique... (2)

Et l'eau, parlons-en ! La surconsommation de viande met en grand, très grand danger nos ressources en eau. Cette eau qui commencera à manquer dans 5,6 ans. Oui, oui, vous avez bien lu. On commence à regarder différemment notre burger dont le steak a demandé 1200 litres d'eau pour 1 kilo de blé ! (3) Et vous n'imaginez pas la quantité d'antibiotiques, hormones, produits chimiques rejetés dans les rivières, et qui vont rejoindre la mer... (4)


Enfin, la consommation à outrance de la viande a des conséquences prouvées sur notre santé. Pour commencer, "le nombre énorme d'animaux élevés

en confinement [...] et soumis à une croissance rapide dans des conditions effroyables crée des conditions idéales pour l'émergence et la propagation de nouveaux pathogènes". (5) Vous avez sûrement des exemples de maladies transmises par la viande qui vous viennent à l'esprit. Récemment par exemple, il y a eu un certain "Covid-19" aussi appelé... coronavirus, transmis par la viande de chauve-souris et de pangolin. La surconsommation de viande rouge ou blanche (bœuf, veau, porc, agneau, mouton, cheval, chèvre) augmente le risque de cancers, de maladies cardio-vasculaires, du taux de cholestérol, de l'obésité, de l'hypertension, du diabète... (6)

Et c'est pire pour la viande transformée (charcuteries, pizzas, lasagnes, raviolis, hachis parmentier, sauce bolognaise). Vous étiez au courant vous ? Moi sûrement pas. Je vais déserter les rayons viande et charcuterie désormais.

D'ailleurs, une knacki, ce n'est pas naturellement "rose". On rajoute ce qu'on appelle des additifs nitrés qui augmentent encore plus le risque de cancer et de tumeurs ! Mais bon, "qui aurait envie d'acheter des lardons gris" me diront les services marketing d'Herta, n'est-ce pas ?


Comment arrêter de consommer de la viande ?

J'ai longtemps médité la question... Non j'ai évidemment cherché sur Internet. Sachez d'abord que la viande nous apporte une vitamine qu'on appelle B12 et qui est indispensable à notre corps. Mais pas de souci, des poissons comme le hareng, le saumon, la truite, les sardines en contienne aussi (aïe, peut-être devrais-je aborder le problème du poisson contaminé dans les océans ; une prochaine fois peut-être) !

Et cette fameuse vitamine vous la trouverez aussi dans le lait sous toute ses formes, les oeufs et le poulet (il y en a très peu dans le poulet...) et le fromage.

Vous pouvez également avoir recours à des cures de vitamines saisonnières.


Concrètement en France, on estime la consommation de viande par personne et par an à 84 kilos (7) (certaines sources à qui on a sûrement glissé un chèque dans la veste parlent de 45 kilos, bullshit !). Et l'idéal serait d'atteindre les 8,4 kilos par an, soit 160 grammes par semaine. Mais si, c'est faisable ! En mangeant de la volaille (bio), une fois du poisson (le moins contaminé possible, je parlerais du

poisson peut-être dans un prochain article), des pâtes, des raviolis ricotta-épinards, des gratins de légumes, des quiches aux épinards, aux champignons, des salades de carottes, des tomates (bio), des brocolis...

Je continue : une ou deux fois deux œufs par semaine, du fromage sans conservateur, des pommes de terre, des soupes, du riz (un peu), de la viande rouge mais seulement tous les quinze jours pour ceux qui n'arriveront pas à s'en passer (sinon plus du tout), mais surtout AUCUNE charcuterie ou plat tout fait.

Concernant le lait, surtout pas de lait au soja (ce dernier est désastreux pour l'environnement, encore un sujet à développer) ni de lait d'amande. Mangez directement des amandes et noisettes en vrac. Bon, cette liste était un peu désordonnée mais cherchez sur Internet et vous trouverez des recettes qui feront votre bonheur, promis !


Pour conclure...

Cette surconsommation de viande nous laisse choqués, perturbés et pour ma part, m'enlève définitivement mon insouciance. Les gouvernements des pays riches et développés dont nous faisons partie nous ont-ils prévenus de ces catastrophes environnementales ? Nous ont-ils informés des conséquences de la consommation à outrance de viande et de charcuterie sur notre santé ? Bien sûr que non, car le lobby de l'agroalimentaire a une puissance qui les force à se taire et regarder comme des idiots.

Finalement, NOUS avons le pouvoir. Par nous j'entends les consommateurs. Car ces lobbys ne seraient rien sans notre consommation acharnée. Alors, nous les Gens, nous devons agir. En réduisant au maximum notre consommation de viande. Sinon, la population continuera de grossir en nombre et en kilos de graisses, sucre et viande. Pour les moins courageux d'entre nous, Greenpeace préconise de ne pas dépasser 250 grammes de viande par semaine (c'est beaucoup trop si vous voulez mon avis, mais bon, c'est un début n'est-ce pas ?). Le mien reste de s'en passer, définitivement. Idem pour le lait, pas plus d'un demi litre par semaine. Si ensemble (et je sais qu'on en est capable) nous réussissons à opérer ce changement, les lobbys prendront un coup magistral. Mais au final, c'est un juste retour de bâton pour eux, non ?

Nous, les Gens, nous pouvons empêcher la déforestation, l'épuisement de l'eau, sa pollution, la destruction des sols, et tellement plus encore...

Je compte sur vous pour faire tourner l'information sur les réseaux sociaux, en partageant l'article et en parlant de ce sujet autour de vous mais surtout, en suivant mes conseils avisés (promis, c'est que du bon).


Maël


Sources :


1. https://www.bioaddict.fr/article/et-les-aliments-les-plus-polluants-sont-a2586p1.html - 22/12/2011

2. Revue Sciences, estimation de la FAO, https://www.cnews.fr/monde/2018-08-21/la-consommation-de-viande-principale-cause-du-réchauffement-climatique-725924 -05/11/2018

3. https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eau-faut-il-litres-eau-produire/932/

4. https://www.cnews.fr/monde/2018-08-21/la-consommation-de-viande-principale-cause-du-réchauffement-climatique-725924 -05/11/2018

5. https://www.viande.info/fichiers/pdf/viande.pdf

6. & 7. https://www.notre-planete.info/actualites/2202-surconsommation_viande

  N'hésitez pas à partager cet article pour nous soutenir !

Violet - Bleu dégradé

Abonnez-vous et recevez nos articles

et éditions spéciales !

Entrez votre adresse mail préférée pour vous inscrire.

© 2021 Fen'omène / Maël Zouareg-Truffier 

Les écrits de ce site sont la propriété de ceux qui en sont à l'origine. Chaque image est libre de droit et chaque court extrait vidéo ou audio est utilisé à but non commercial.

Conditions générales d'utilisation (CGU)

    • Facebook - Cercle blanc
    • Instagram - Cercle blanc
    • YouTube - Cercle blanc
    • Spotify - Cercle blanc