• laforestier9

Un hommage à ce bon vieux Hitchcock

Mis à jour : il y a 3 jours

En cette période de confinement je me suis promis de faire des choses que je n’ai pas le temps de faire habituellement. Je suis, et peut être que toi aussi, très friande de la phrase « je n’ai pas le temps » c’est pourquoi je me penche sur le travail effectué par les pointures du cinéma, notamment Alfred Hitchcock. Que tu le connaisses ou non, ça a peu d’importance, place à l’initiation.

Profil bien célèbre d’Alfred Hitchcock dessiné par Louane TIBERGHIEN

Pour commencer, je te fais une mini (promis) biographie d’Alfred Hitchcock. C’est un réalisateur, producteur et scénariste né à la toute fin du XIXème siècle à Londres ayant marqué considérablement le cinéma du XXème siècle. Tu connais peut-être certains de ses films comme Soupçons, Fenêtre sur cour ou encore Psychose, mais aujourd’hui nous allons parler de Jeune et Innocent. Si tu veux mon avis, ce film est très agréable à regarder.

Voilà l’intrigue : une jeune actrice a été retrouvée morte étranglée au bord de l’eau par un jeune homme nommé Robert Tisdall. Ce dernier, est parti en courant lorsqu'il l’a vue pour aller chercher de l’aide au plus vite. Pas de bol, deux autres jeunes filles étaient dans le coin également et ont cru qu’il prenait la fuite. Tu comprends alors qu’il sera accusé et nous suivons l’enquête.

Une trame relativement classique me diras-tu, on y trouve l’accusé, les policiers et, cerise sur le gâteau, la fille du commissaire (Erica Burgoyne) qui aura son importance (tu t’en doutes).

J’ai vraiment apprécié le suspens de ce film qui m’a maintenue en haleine durant toute la projection. C’est d’ailleurs une caractéristique chez Hitchcock, surnommé le roi du suspens : chacune de ses intrigues s’avère reposer sur le suspens pour nous faire mijoter. On n’est pas tellement surpris par l’issue de l’enquête finalement, elle est même plutôt évidente, mais on ne peut s’empêcher de se demander comment vont s’en sortir les personnages. On se laisse aller.

Réflexion peut être simplette, mais quoi de plus agréable qu’un scénario qui nous porte et nous fait osciller entre drame, action et romance ?

Image extraite du film, on y voit un moment de tendresse entre Robert et Erica

Il me semble important de préciser deux petites choses pour terminer. Tout d’abord, ce film est en noir et blanc (sortie en 1937 be like), ce qui lui donne un charme fou à mon sens en amplifiant les expressions des personnages notamment. De plus, les acteurs sont absolument divins ! Entre le regard séducteur de Robert et le sourire ingénu d’Erica, je suis aux anges !

Léa Forestier

  N'hésitez pas à partager cet article pour nous soutenir !

Violet - Bleu dégradé

Abonnez-vous et recevez nos articles

et éditions spéciales !

Entrez votre adresse mail préférée pour vous inscrire.

© 2021 Fen'omène / Maël Zouareg-Truffier 

Les écrits de ce site sont la propriété de ceux qui en sont à l'origine. Chaque image est libre de droit et chaque court extrait vidéo ou audio est utilisé à but non commercial.

Conditions générales d'utilisation (CGU)

    • Facebook - Cercle blanc
    • Instagram - Cercle blanc
    • YouTube - Cercle blanc
    • Spotify - Cercle blanc