Around The World : retour sur la carrière des Daft Punk

Mis à jour : mars 20

Le 22 février dernier, Daft Punk, figure emblématique de la French Touch, a tiré sa révérence après 28 ans de carrière. Cette annonce, qui vient mettre un terme aux rumeurs de potentielle tournée mondiale, n’est pas des plus surprenantes, le duo parisien n’ayant depuis la sortie de leur ultime album, Random Access Memories en 2013, pas donné de concerts, et rien produit si ce n’est une brève apparition sur un album de The Weeknd.

Au cours de près de trois décennies d’activité, le groupe a laissé une empreinte gigantesque sur le monde de la musique mainstream au travers de titres comme One More Time ou encore Get Lucky.

Formé à Paris au début des années 90 par Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, le groupe joue originellement de l’indie rock sous le nom Darlin’, mais change rapidement de nom pour Daft Punk et s’oriente vers une musique expérimentale (le nom venant d’ailleurs d’une critique du magazine anglais Melody Maker, qualifiant le groupe de “daft punky thrash").


Le duo rencontre le succès avec le single Da Funk en 1995, grâce à son utilisation dans les DJ sets des Chemical Brothers, autre important groupe de House. Le titre figure sur le premier album du duo, Homework, au côté, notamment, de l'emblématique Around The World. Le LP* dans un style French House avec des influences funk, rencontre une excellente réception critique et donne au groupe une notoriété internationale.


Après une première tournée mondiale, dont est issu l’album live Alive 1997, le groupe commence à écrire une suite à Homework, qui sortira en 2001.

Discovery est musicalement très différent de son aîné, s’apparentant plus à du Post-Disco, avec des compositions moins répétitives et plus accessibles. Ce second effort est encore mieux reçu que son prédécesseur, en en faisant l’un des albums les plus emblématiques du début du millénaire, comme en témoigne l’impact des singles qui en sont issus : Harder Better Faster Stronger, Digital Love et One More Time. C’est à cette période que le groupe commence à porter leurs costumes emblématiques. En 2003, les Daft Punk s’associent à l’animateur Kazuhisa Takenouchi pour sortir Interstella 5555, un film d’animation articulé autour des titres de l’album.


Human After All : un renouvellement

Le combo parisien aurait pu capitaliser sur l’immense succès de Discovery et continuer dans la même veine. Mais Human After All, l’album suivant sorti en 2005, en est pratiquement l’exact opposé. Le groupe abandonne les compositions disco entraînantes pour proposer une Dance brute et minimaliste, avec un son plus lourd axé sur des riffs de guitare électrique. A l’époque injustement décrié par la critique pour son changement de style et considéré par certains comme un point noir dans leur discographie, il n’en reste pas moins un album d’excellente facture, peut-être même le meilleur du groupe, pour peu que l’on accroche à son style.


Au cours de la tournée mondiale qui suit la sortie d’Human After All, les Daft Punk donnent ce qui est généralement considéré comme leur meilleures performances live, en tête d’affiche de Coachella en 2006 et à Bercy en 2007, agrémenté d’une scénographie à l’époque inégalée. Le concert à Bercy est immortalisé sur l’album Alive 2007.


Random Access Memories : la consécration

8 ans plus tard, après avoir entre temps signé la bande originale du film Tron : Legacy de Joseph Kosinski en 2010, le duo sort ce qui s'avérera être leur dernier album, Random Access Memories. Le style est encore une fois radicalement différent du disque précédent, la Dance laissant place à de la Pop aux influences Disco et Funk. Le succès est retentissant, en faisant incontestablement l’album le plus populaire du groupe, grâce à son accessibilité et au single Get Lucky, en collaboration avec le chanteur R&B Pharrell Williams, qui est entendu partout à l’époque.


Et puis, plus rien, à l’exception de deux performances aux Grammy Awards de 2013 et 2017, jusqu'à l'annonce de leur séparation en début d’année 2021.

Seul l’avenir dira si le groupe finira, comme beaucoup avant lui, par se réunir ou si c’est effectivement une fin de carrière pour ce duo ayant révolutionné le monde de la musique mainstream.


Lubin


  N'hésitez pas à partager cet article pour nous soutenir !

Violet - Bleu dégradé

Abonnez-vous et recevez nos articles

et éditions spéciales !

Entrez votre adresse mail préférée pour vous inscrire.

© 2021 Fen'omène / Maël Zouareg-Truffier 

Les écrits de ce site sont la propriété de ceux qui en sont à l'origine. Chaque image est libre de droit et chaque court extrait vidéo ou audio est utilisé à but non commercial.

Conditions générales d'utilisation (CGU)

    • Facebook - Cercle blanc
    • Instagram - Cercle blanc
    • YouTube - Cercle blanc
    • Spotify - Cercle blanc